[ REBOBINAGE DES MOTEURS ÉLECTRIQUES A COURANT ALTERNATIF ]

Les étapes du bobinage et rebobinage d’un moteur électrique

 

Il y a une méthode simple à suivre pour le bobinage ou le rebobinage du moteur.




    • Repérer le sens des flasques

 


    • Passer au démontage mécanique

 


    • Comprendre le bobinage du stator avec les fils de cuivre puis le défaire

 


    • Extraire les enroulements grillés et endommagés

 

    • Nettoyer les encoches du stator



On peut également procéder autrement :




    • Brûler le moteur : c’est dans le but de durcir et rendre cassant le vernis de la bobine. Cela rendra facile l’extraction de celle-ci.

 


    • Ouvrir le moteur afin d’accéder au bobinage.

 


    • Découper les chignons : il faut découper le chignon se trouvant à chaque extrémité du moteur avant de l’extraire.

 


    • Extraire le bobinage qui se trouve dans les encoches

 


    • Contrôler l’état du jeu de tôles : il faut contrôler si les tôles n’ont pas souffert et si l’alignement est encore intact. Puis, on procède au nettoyage de chaque encoche à l’aide d’une brosse de fer.

 


    • Peindre : on applique une peinture spécifique qui résiste aux hautes températures.

 


    • Isoler les encoches : pour cela, il suffit de glisser des cartons dans chaque encoche pour les isoler.

 


    • Confectionner les bobines : avant tout, il faut prendre des mesures avec des outils de précisions. Ensuite, on passe à la confection des différentes bobines.

 


    • Procéder au glissement des bobines dans leur encoche respective : il faut le faire une par une.

 


    • Isoler les bobines : pour isoler les bobines entre elles, il faut intercaler des feuilles de papier.

 


    • Tricoter et fixer les bobines : c’est le fait de lier les bobines pour garantir un parfait positionnement.

 


    • Souder les différentes connexions des bobines : il faut procéder à la soudure des connexions entre elles.

 


    • Souder les connexions vers les câbles d’alimentation.

 


    • Isoler les câbles d’alimentation : on met une gaine thermique pour isoler les différentes connexions des câbles.

 


    • Tricoter les câbles de connexions : il faut lier les câbles qui vont vers la plaque à bornes.

 


    • Isoler avec un vernis : il suffit d’appliquer un vernis sur le bobinage du moteur puis de chauffer au four celui-ci afin de sécher et fixer le vernis.

 


    • Procéder au contrôle : il faut faire différents tests afin de s’assurer que le moteur convient à toutes les exigences pour que son fonctionnement soit optimal.

 


    • Fermer le moteur : on termine le bobinage ou le rebobinage avec cette dernière étape.